Journaling, La Chouette, Livres

Ma première réso 2019 : le Carnet de Lecture

Je suis de ces gens qui adorent faire des listes.

Sur tout et (surtout) n’importe quoi. Alors tu te doutes que s’il y a bien quelqu’un que la sempiternelle question « t’as des résolutions pour la nouvelle année? » ne prend jamais au dépourvu, c’est bien moi.

Sauf que cette année, au lendemain de Noël, ma grand-mère, que j’aimais profondément, s’est éteinte, et avec elle mon christmas spirit, mon enthousiasme, et de manière générale, mon envie de faire des choses. J’aborde donc cette nouvelle année avec optimisme : rien de ce qui m’arrivera ne pourra rendre 2019 plus nul que 2018. Enfin, je touche du bois, et je rappelle à Murphy que ce n’est pas un défi que je lui lance.

Tu te douteras que vu les circonstances, j’avais pas vraiment le cœur à établir la moindre résolution. Cependant, chassez le naturel et il revient au galop, ces dernières semaines, une idée tournait en boucle dans ma tête : en 2019, il faudrait sérieusement que j’entame un carnet de lecture. Eh bah en voilà une, de résolution !

méxékwa

mis_6411

Est-ce que ça t’est déjà arrivé qu’on te demande ce que tu as lu dernièrement, et de n’avoir pas su quoi répondre ? De tenir un Bullet Journal et de devoir fouiller dans tes anciens carnets pour retrouver ton avis sur un roman lu il y a trois ans ? De retomber sur un titre et d’être incapable de te rappeler si tu l’as lu ? De te rendre compte que tu ne te rappelles pas de quoi parlait ce roman que tu as pourtant lu il y a six mois ? Si tu as répondu oui à ne serait-ce qu’une de ces questions, il te faut un carnet de lecture.

En quelques mots, un carnet de lecture te sert à noter informations, pensées et citations sur les livres que tu lis au cours de ta vie. Le concept est simple, et un peu scolaire. Ce qui n’est pas vraiment une coïncidence, d’ailleurs : la première fois que j’ai utilisé un carnet de lecture, c’était en seconde pour un devoir non-optionnel, autant dire que ça m’a empêchée d’être réceptive à l’idée. Mais en dressant le bilan de mon année culturelle 2018 (et ça arrive très bientôt sur le blog), je me suis rendu compte qu’inscrire mes lectures dans mon Bullet Journal comme je le faisais jusqu’ici avait ses limites. À la recherche des titres qui m’étaient tombés dans les mains cette année, j’ai dû fouiller dans trois carnets différents, et stupeur, je ne me rappelais qu’avec peine de certains d’entre eux. Et pourtant je n’ai lu que 47 livres cette année, alors imaginez l’enfer que ça doit être de tous les resituer quand on en lit 200 par an.

mis_6408

C’est là qu’entre en scène le carnet de lecture. Son but est donc de t’aider à centraliser toutes tes lectures au même endroit, pour que la prochaine fois qu’on te demande « t’as lu quoi de bien ces derniers temps », tu n’aies ni trou de mémoire ni sac rempli de carnets à fouiller ni argumentaire à préparer : nom de l’auteur.e, date de sortie, appréciation, petit résumé, éventuelles citations et points de réflexion au cours de votre lecture, ce carnet doit pouvoir te permettre en un clin d’œil de te rappeler de ce que tu en as pensé, mais surtout, POURQUOI tu l’as pensé. Je te propose un tour d’horizon du mien, si le concept te tente, n’hésite pas à t’appuyer dessus pour commencer le tien, et à y inscrire les détails que tu penses plus pertinents pour toi, ainsi qu’à virer les pages qui ne t’intéressent pas. ON EST DANS UN MONDE LIBRE.

index

mis_6417

Je pense pas avoir besoin de te rappeler ce qu’est un index, n’est-ce pas ? J’y ai dédié plusieurs pages supplémentaires, parce que ce carnet est sensé te suivre pendant des années, alors une ou deux pages ne me semblaient pas être suffisantes. J’ai décidé d’utiliser un code couleur pour regrouper mes lectures par mois, mais ce n’est pas impossible que j’abandonne si ça ne me paraît pas utile, ou que je change le concept pour une couleur par année. Après tout c’est mon tout premier journal de lecture, je le raffinerai en cours de route. Le système de notation, si tu es un.e habitué.e des applications comme Goodreads ou Gleeph entre autres, permet de savoir ce qu’on a globalement pensé d’un ouvrage, mais j’ai personnellement beaucoup de mal à donner une note à une oeuvre sans rentrer dans les détails (développement des personnages, trame de l’histoire, dialogues…) or l’idée du carnet de lecture est de rester, avant tout, synthétique. C’est pourquoi je me suis préparé une échelle de notation simple, sur cinq, en me référant davantage à mes émotions à la sortie de lecture qu’à une réelle analyse littéraire, et c’est ce qui me semble le plus efficace pour ce genre de carnet.

pal

mis_6422

C’est un ajout qui devrait te venir rapidement à l’esprit, mais une Pile à Lire annuelle, ça fait pas de mal. L’idée d’en faire une chaque année permet à la fois de choisir des titres que tu aimerais (dans le monde merveilleux où les choses se passent comme prévu) avoir lu d’ici l’année prochaine, mais aussi de voir rétrospectivement combien de ces ouvrages prévus initialement tu as réellement terminé. Cette liste-là est indépendante de ma PàL permanente, laquelle dépasse à ce jour les 8000 titres et mériterait de figurer dans un carnet dédié (chose que je ne vais pas faire, j’ai une vie et suffisamment de mal à tenir mes délais pour m’embarquer dans une idée pareille). Bref, cette pile à lire est sensée t’aider à choisir rapidement un nouveau titre une fois ton roman en cours terminé, rien de révolutionnaire mais c’est toujours utile. Petit bonus, que je n’ai pas encore appliqué : intégrer une petite grille à deux colonnes, la première pour pointer les livres en ta possession, la seconde pour pointer ceux qui sont disponibles en médiathèque (tu peux même pousser le vice jusqu’à mettre les initiales de la médiathèque en question, si comme à Toulouse ta ville en possède plusieurs). Et, je sais, ce stylo Koala est adorable.

stat

mis_6419

Bon, là c’est clairement un ajout personnel, et je ne t’en voudrai pas de ne pas recopier l’idée, mais dernièrement, je me suis beaucoup intéressée à mes statistiques culturelles en général, et littéraires en particulier. C’est en grande partie à cause de ces statistiques que je me suis embarquée dans l’idée du Carnet de Lecture, et je pense que c’est à la fois très révélateur de découvrir ses habitudes de lectures, mais également plutôt motivant. Lire plus de livres, plus de pièces de théâtre, plus d’auteurs étrangers ou de romans récents : connaître ses statistiques annuelles, c’est un moyen de faire évoluer, ou du moins de diversifier, ses centres d’intérêt littéraires, et ça, franchement, ça me plait.

genrepoque

mis_6433

Même si j’adore griffonner sur la moindre surface disponible (serviettes de table, marges de devoir surveillé, bois de mon bureau de lycéenne…), je ne me voyais pas non plus dessiner une tête de dragon, un masque comique ou une colonne corinthienne pour faire comprendre que le livre listé est une pièce de théâtre fantastique qui date de l’Antiquité. Alors comment mettre en place un système rapide afin de classifier mes livres lus par époque et par genre, tout en rendant le visuel de mes pages plus festif ? Le Masking Tape.
Si tu ne sais pas ce qu’est le Masking Tape, c’est juste du scotch coloré, uni ou à motifs, qui ne sert qu’à décorer et coûte trois fois le prix de ton bon vieux scotch transparent.
En utilisant les couleurs neutres pour les époques et des motifs pour les genres, il ne me reste plus qu’à mettre une bande de la couleur correspondante le long de mes pages pour repérer en un coup d’œil les romans sortis récemment ou mes dernières lectures S-F sans avoir à lire toutes mes pages une par une. Ne me remercie pas.

prêts

mis_6427

Tu te rappelles peut-être que j’en parlais ici, mais je ne compte plus le nombre de romans que j’ai prêtés et jamais revus. C’est justement pour éviter d’en perdre davantage (et aussi de retenir en otage les précieux livres des autres) que j’ai décidé de consacrer une double-page à tenir compte des titres qui m’ont été prêtés, et par qui. J’ai aussi prévu une colonne pour préciser quand j’ai rendu les livres, parce que je suis du genre à oublier que j’ai rendu le livre, paniquer en croyant que je l’ai perdu, racheter le livre, le rendre à nouveau, et finir avec un exemplaire flambant neuf de ce roman que, en fait, j’avais trouvé très moyen. Typique. Après avoir rédigé les colonnes, je me suis rendu compte que je n’avais pas pensé à intégrer un espace pour les romans que JE prête, donc je pense improviser un système de flèches devant le nom des personnes à qui c’est moi qui ai confié un bouquin.

meyceykwa

mis_6432

Entrons dans le vif du sujet, enfin ! Le contenu de ton carnet de lecture ne concerne que toi. Tu peux utiliser une page simple ou double par livre, personnellement j’alterne, souvent en fonction de la taille du roman, entre les pages doubles et les pages simples. J’y renseigne quelques informations de base, comme le titre, l’auteur et l’année de publication, mais aussi la nationalité de l’auteur (sous forme de drapeau, ça me fait pas de mal de réviser un peu ma géo au passage), et les thèmes principaux de l’oeuvre. Ensuite j’y joins quelques statistiques, fournies de manière précise par ma liseuse, plus approximativement quand je lis un format physique (tu te douteras que je me chronomètre rarement quand je me plonge dans un roman). Le temps de lecture par session en moyenne a tendance à me renseigner sur le niveau d’investissement que le livre m’a demandé, certains livres ont beau être courts, il est difficile de rester concentré dessus longtemps là où il était impossible de lâcher ce roman de 800 pages…

mis_6429

J’y joins un résumé sommaire de l’histoire, rédigé par mes soins plutôt qu’une bête copie de la quatrième de couverture (qui donne souvent peu envie, probablement rédigés par ceux qui s’occupent des résumés de série Netflix…). Voilà, ça c’est la « base dure » de chacune de mes pages. Ensuite, selon le degré d’intérêt que j’ai accordé au roman, je peux noter pèle-mêle des citations (auxquelles je joins une explication sommaire sur le contexte quand c’est nécessaire, pour ne pas me demander pourquoi j’ai noté un truc aussi plat en la relisant dans trois mois #truestory), des observations personnelles, des points qui m’ont plu ou rebuté, des informations sur un personnage qui m’a plu, parfois un arbre généalogique quand une histoire se déroule sur plusieurs générations… Bref, t’as compris, un carnet de lecture doit te permettre en quelques lignes disparates de te rappeler du sujet du livre, de tes pensées à sa lecture, et de ton avis une fois celui-ci terminé.

En fait, ce carnet de lecture te demande un peu d’investissement, mais je trouve que ça vaut le coup de faire l’effort. Déjà, parce qu’il se remplit à ton rythme, sans pression, au gré de tes lectures, et que ça fait plaisir de voir toutes ces pages se noircir doucement mais sûrement. Ensuite, je pense que c’est un bon moyen de transmettre ses avis : je n’attends qu’une chose, que la Chatte s’y mette, pour pouvoir retenir son carnet en otage et picorer par-ci par-là des titres qui ont valu le coup à ses yeux. De la même manière, j’ai hâte que mon neveu et ma nièce soient assez grands pour s’intéresser à la lecture, afin de leur remettre mon carnet. Si je peux leur éviter la purge de lire Divergente, ce sera ma plus grande B.A. à ce jour. Si le concept du Carnet de Lecture t’a séduit.e et que tu as l’intention d’en démarrer un, laisse-moi un petit message pour en parler !

6 réflexions au sujet de “Ma première réso 2019 : le Carnet de Lecture”

  1. Super idée ce carnet !
    À titre personnel je ne lis pas autant que je voudrais pour avoir besoin de tenir un carnet à part entière mais du coup je pense intégrer deux trois trucs à mon BuJo pas tout à fait BuJo (dont je parlerai tout bientôt sur mon blog huuu tu vas être contente).
    Et surtout l’idée des prêts et retours MERCI !!

    J'aime

    1. Mais avec graaaand plaisir !
      (nan parce que déjà que ça coûte une blinde, les livres, si c’est pour qu’ils calent des tables basses chez des potes jusqu’à ce que déménagement s’ensuive, hein è.é)
      Hahahaaaa nous aussi on a un article BuJo en prépa xD J’ai hâte de voir le tien du coup ❤

      J'aime

  2. Bonjour ! J’adore l’idée du carnet. Fan de listes aussi mais je suis depuis maintenant quelques années accro aux listes sur ordinateur. J’ai toujours peur maintenant de perdre mon carnet ou de ne plus le tenir xD
    Mais, je pense que je vais reprendre quelques idées à mettre sur mes listes ordi :3
    Merci pour l’article

    J'aime

  3. Wha le tien est vraiment super 🙂 Je tiens un carnet de lecture aussi, que j’ai un peu lâchement abandonné ces derniers mois à cause des études (qui se termine très bientôt *.*) ! Je le reprendrai certainement cet été en le renouvellement selon quelques unes de tes idées 😉

    J'aime

    1. Honnêtement, ces dernières semaines il a été un chouia malmené, le pauvre xD
      J’ai quatre lectures de retard à consigner, il va falloir que j’y consacre une après-midi entière pour repartir sur une bonne base !
      Courage, encore un ou deux mois et c’est les vacances ! \o/

      J'aime

Répondre à demoiselleasteroide Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s