La Chatte, Zéro Déchet

Challenge Zéro Déchet – Le Point.

J’vais pas te mentir, j’ai rien fait cet été qui soit une excuse valable pour l’abandon du blog. Mon programme s’est surtout limité à m’enfermer au frais, sortir le moins possible et regarder des séries (sans parvenir à combler mon retard ne serait-ce que d’un iota).

giphy

J’aurais pu avoir tout le temps du monde pour te faire de bien beaux articles, c’est vrai. Mais je n’ai jamais trouvé l’envie. Deux facteurs expliquent tout de même cette non-disposition. UN : j’ai un gigantesque écran d’ordinateur. Et mon installation bureau faisait que j’en étais beaucoup trop près. Résultat, je l’ai complètement déserté, mon téléphone me permettant d’avoir accès aux quelques réseaux sociaux que je fréquente. Enfin, ce problème est résolu. J’ai dû revoir l’installation de tout ça et mon écran est désormais à distance raisonnable de mes yeux. C’est devenu bien plus facile d’y lire et d’y écrire, de naviguer sur les Internets, et donc de bloguer. DEUX : je suis trop exigeante avec moi-même. À force de me balader sur Instagram, de regarder deux-trois autres blogs ou simplement de lire les articles de la Chouette, j’ai fini par trouver que mes photos étaient nulles. Mal disposées, mal cadrées, mal éclairées, peu inspirées. Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour que ma frustration passe des photos aux textes, bref, je te la fais courte, je trouvais tout ça bien moche et je n’avais plus envie d’essayer.

Depuis, la température a baissé et j’ai besoin de Faire. Nouvel angle d’attaque. Finis les articles de littérature, de cinéma, de séries, des œuvres sur lesquelles je n’ai pas grand chose à dire si ce n’est « j’aime/j’aime pas ». Je savais d’avance en planifiant le nouveau format du Kultur’Klub que ça ne marcherait pas et… j’avais raison. Il sera donc remanié (encore). Il sera bien plus court, bien plus synthétique, plus… aléatoire aussi. Il sortira quand j’aurai quelque chose à te dire sur mes aventures culturelles.

Mais de quoi est-ce que je vais bien pouvoir te parler alors ?

Après une énième collecte de déchets sur la route qui sépare mon appartement de ma parcelle de jardin familial, je me suis un peu énervée. Et quand la colère est retombée, je me suis motivée et j’ai créé un nouveau compte Instagram. Il s’appelle Pas de bouteilles à la mer, et j’y parle de zéro déchet. Et sans y être régulière, ça a plutôt bien marché. C’est donc que ce que j’ai à dire n’est pas si nul que ça. Peut-être que je ne parlais juste pas des bonnes choses.

C’est par ce biais que j’ai découvert Le Comptoir Durable, en passe de devenir une boutique en ligne zéro déchet doublée d’un blog grâce à un financement participatif  sur Ulule. En septembre, Léa, la gérante, a lancé un challenge ayant pour but d’informer et  motiver à quelques actions simples pour se lancer dans le zéro déchet. J’ai trouvé que c’était une excellente initiative et je vais donc m’en servir pour une série d’articles.

Je t’en avais déjà parlé une fois mais avec le recul, je trouve que c’était un peu brouillon. Cette série va donc avoir deux buts : me permettre de faire le point sur mes avancées et objectifs ET te parler des différents angles par lesquels aborder de ce mode de vie. Cela te fera peut-être découvrir la démarche, et si elle t’est déjà familière, tu y trouveras des clés pour t’améliorer, du moins, j’ose avoir cette prétention !

DSC_0775.jpg

Reprenons les bases. Le zéro déchet, qu’est-ce que c’est ?

La démarche zéro déchet (ZD) est un engagement, un état d’esprit, une prise de conscience et un mode de consommation qui vise à réduire au maximum notre production de déchets en se basant sur cinq principes – en anglais, les 5R :

  1. Refuser ce dont on n’a pas besoin ;
  2. Réduire les emballages et les quantités ;
  3. Réutiliser en remplaçant les produits jetables par des alternatives réutilisables ;
  4. Recycler ce qu’on ne peut pas refuser, réduire ou réutiliser ;
  5. Composter le reste (mais si, en anglais, c’est « Rot », ça fait cinq, le compte est bon).

Attention : chaque action dont je vais te parler a de grandes chances de bouleverser tes habitudes. Mais ce qu’il y a de bien avec les habitudes, c’est qu’elles se remplacent. Le but du zéro déchet, ce n’est pas de se priver de vivre mais de vivre mieux. Cela induit de faire plus attention à soi-même et d’en faire autant avec les autres êtres vivants de cette planète, jusqu’à la planète elle-même. Et pour ça, il n’y a pas de secret : chaque geste compte.


Cette série d’articles est basée sur mon expérience personnelle et quelques recherches que j’aurai faites sur le sujet. Mon but est de te faire découvrir qu’il est possible de vivre autrement et je ne cherche absolument pas à être méprisante ou hautaine, encore moins culpabilisante. De fait, si quelque chose te dérange dans mon ton, n’hésite pas à m’en parler, cela m’aidera à progresser !

Alors, prêt·e ?

Tu peux retrouver ici le sommaire du challenge ainsi que l’annonce du prochain article !

0. Intro 1. stop pub-

 


LaChatte

2 réflexions au sujet de “Challenge Zéro Déchet – Le Point.”

  1. Je le dis, je le sais, je le pense mais je ne l’ai toujours pas fait ! Ce week-end, je trouve une étiquette à mettre sur ma boîte aux lettres ! 😉
    Merci pour cet article et j’espère que d’autres auront une prise de conscience.
    Pour ma part, mon plus gros challenge est de faire accepter aux personnes avec qui je vis ma façon de fonctionner et de voir les choses sur le recyclage, zéro déchet, produits naturels et nourriture saine.
    Bon courage dans ta démarche, j’ai hâte de lire le prochain article !

    J'aime

    1. Mais pareil pour le Stop Pub, j’ai mis tellement longtemps ! Il aura fallu ce challenge justement pour que je me décide à le faire… et c’est tellement bien de ne plus avoir à vider la boîte aux lettres de tout ce papier !
      L’article suivant sera spécifiquement sur le Stop Pub, tu y trouveras peut-être des info intéressantes (j’espère juste ne pas mettre trop de temps à le finir ^^)

      C’est vrai que c’est loin d’être facile de se faire comprendre et accepter, et ensuite, d’arriver à influer sur le comportement des gens qui nous entourent… Pour moi, actuellement, c’est mon copain. Il accepte beaucoup mais si je déménageais, pouf, rien ne resterait je pense >.<

      ~La Chatte

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s