Boissons, La Chouette

L’heure de dégusthé

L’un des bonheurs de l’hiver, c’est de boire du thé.

Quoi de mieux quand le ciel est gris et la température négative que de tenir un petit radiateur buvable entre ses doigts gelés, tout en regardant par la fenêtre d’un air mélancolique, le tout sur fond de Angus & Julia Stone ? Comme nous sommes à la fin (eh oui, déjà) de cette saison du grand froid, mes stocks de thé fondent comme neige au soleil, prêts à être remplacés dès Septembre prochain par toutes sortes de nouvelles saveurs.

MIS_4315

Avant de te décrire tous les thés que je te conseille, permets-moi de te renseigner un peu sur ma genèse personnelle vis à vis du breuvage.
Quand j’étais adolescente, je faisais souvent mes devoirs tard le soir. Ma Mère travaillait tard, et quand elle rentrait, il fallait avoir fait le ménage et le repas. Donc je finissais souvent par être la dernière dans le salon, le dos courbé sur mes dissertations de philo. Pour puiser un peu de réconfort, il m’est devenu assez naturel d’aller piocher dans l’armoire à thés de ma Mère, qu’elle délaissait du reste royalement pour le café, surconsommé en masse, mais qu’elle nous interdisait formellement. De là est né mon amour pour le thé, même si je l’avoue aisément, il ne se limitait jusque là qu’aux sachets tout faits arôme caramel ou poire-vanille de supermarché. Depuis, j’ai étayé mes connaissances et testé plusieurs marques, et préfère les thé en feuilles à préparer soi-même, très infusés et sans sucre. Si la Chatte te confiait préférer les thés verts, de mon côté j’ai une énorme prédilection pour les thés noirs, presque toujours avec des épices (je pourrais mettre de la cannelle absolument partout). C’est beau cette complémentarité, avec ça, il y a zéro chances pour qu’on ne trouve pas un thé qui te plaise !

MIS_4320

Je ne vais pas te parler de tout ce que je possède, on est tous très occupés, mais permets-moi de te présenter ceux qui m’ont vraiment fait kiffer mon hiver, et en particulier de te parler de la marque Kusmi, dont proviennent presque tous mes thés du moment.
Si tu ne connais pas, Kusmi était initialement une maison de thé Russe créée par la famille Kousmichoff en 1867, et qui fut de longues années durant la maison de thé favorite du Tsar. Forcée de fuir lors de la révolution de 1917, la famille Kousmichoff s’installe à Paris et agrandit son commerce, allant jusqu’à s’implanter à Londres et aux Etats-Unis, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale où Viatcheslav, fils du créateur de la marque, décède, cédant l’affaire à son fils. Celui-ci n’ayant nul intérêt pour le commerce familial, l’enseigne périclite alors jusqu’à sa cession en 1972, même si la famille Kousmichoff continue à commercialiser les thés. En 2003, l’affaire est reprise par des Français, qui ont depuis érigé la marque en valeur sûre de la boisson infusée. Depuis, elle a ouvert 85 boutiques dans trente-cinq pays, propose cent mélanges de thé produits tout près du Havre et emploie plus de 600 personnes dans le monde.
Maintenant que les présentations sont faites : passons aux thés !

MIS_4327

Le Boost de Kusmi est le premier de mes deux thés qui n’en sont en fait pas vraiment. Celui-ci est en fait un mélange de maté (à 52%), de thé vert (à 12%), mais aussi d’écorce de cannelle (je t’avais prévenu·e, j’aime vraiment beaucoup ça), de gingembre et de cardamome. Il est sensé mettre un petit coup de fouet grâce au gingembre, dont l’odeur est, plus que le goût, très présente. Il doit être infusé pendant quatre à cinq minutes avec une eau de 75 à 80°C, et se boit très bien en thé glacé.
Lorsque j’ai emménagé, j’ai organisé une thémaillère, équivalent d’une crémaillère, mais en journée et en petit comité, réuni·e·s autour d’une tasse de thé. Lors de la préparation je me suis rendu compte que je n’avais que des thés noirs, et j’ai acheté Boost dans l’idée de diversifier ma gamme (raté, c’était un énième truc aux épices, de l’avis général). Pour autant, n’étant pas spécialement fan de gingembre, j’étais sûre que je ne le finirais jamais. Et finalement c’est devenu mon choix immuable pour commencer ma matinée. J’ai apprécié son petit côté piquant, mais je le déconseille vivement si le gingembre et toi n’êtes pas potes.

MIS_4323

Fraise Givrée, c’est une valeur sûre de mon assortiment de thé, le genre dont j’envisage d’acheter un pot XXL parce que je le descends tout au long de l’année. Il est d’ailleurs fortement recommandé dans sa version glacée, que j’ai l’intention d’essayer cet été. Il s’agit de thé vert parfumé à la fraise, et lorsque tu as mis le nez dans ce petit pot, tu ne peux plus l’en enlever. Tu aimerais que l’odeur te suive au quotidien. À infuser sept minutes pour en libérer toute la saveur, il diffuse un arôme sucré qui est presque acidulé.
Il fait d’ailleurs partie des thés vers lesquels mes invités se portent presque systématiquement, et ce n’est pas pour rien. J’aurais aimé qu’il y ait de véritables extraits de fraise et pas seulement des arômes, mais je te le recommande vivement.

MIS_4337
Seule infusion de ma collection, AquaRosa ne contient donc pas un gramme de thé, ce qui est parfait quand tu as envie d’une boisson chaude à l’approche du coucher. Ce mélange est composé de gros morceaux de fruits et de fleurs séchés, le genre qui ne filtre pas à travers ta pince à thé un peu nulle qui laisse tout passer (je ne te jette pas la pierre, j’en ai aussi des comme ça), et qui colore ton eau d’une couleur rubis assez impressionnante par son intensité. Dans le mélange infusé en 5mn, tu retrouveras beaucoup d’hibiscus (car la recette d’AquaRosa est inspirée du Thé rose d’Abyssinie, qui contient beaucoup, devine ? d’hibiscus, et qui est originaire d’Afrique de l’Est), mais aussi de pomme, de baies rouges et noires, de sureau et de feuilles de mûrier.
Un mélange aux fruits rouges et aux fleurs, que demande le peuple ? Je n’en ai personnellement pas bu beaucoup, non que je n’aime pas. Je n’ai juste pas eu le temps d’en reprendre avant que mes invité·e·s (la Chatte en tête) lui aient fait un sort. J’en rachèterai, j’ai compris le message.
 MIS_4340
Euphoria est l’autre de mes mélanges qui ne contient pas du thé, mais du maté grillé. Le tout est ajouté à de la fève de cacao, des écorces d’orange et de la fleur d’oranger, pour donner une boisson qui sent le chocolat à l’orange. Infusable en 3 à 4mn avec une eau à 85°C, il est gourmand sans les calories qui vont avec.
En revanche, bien que je l’aie beaucoup apprécié, je n’en rachèterai pas, la faute à une surconsommation qui a fini par m’écœurer. Ce n’est pas le genre de saveur qui plaira à tout le monde, mais en petites quantités, il reste très sympathique.
MIS_4332

C’est là qu’entre en scène mon premier coup de coeur, le thé qui m’a fait connaître la marque et qui m’a donné envie de leur donner les codes de ma carte bancaire. Ce thé a été créé en hommage à Wladimir le Grand, le fondateur de la Sainte Russie, et fait partie des « classiques » de la marque. C’est un mélange d’Earl Grey, d’agrumes, de vanille et d’épices, et ne doit pas être infusé plus de quatre minutes sous peine de devenir trop fort, comme j’en ai fait la douloureuse expérience la première fois.

C’est bien simple, je l’adore. Il possède tout ce que je recherche et apprécie chez un thé, avec une composition qui fait très « Fêtes de Fin d’Année » (si tu viens de Provence et que tu as dû te fader les Treize Desserts et la traditionnelle jérémiade sur le mode « on n’avait que des oranges et un petit jésus en sucre et on était contents »). Ce ne sera peut-être pas à ton goût, mais personnellement, j’envisage d’être incinérée dans une boîte de CE thé. J’exagère à peine.

MIS_4343

 Wow, enfin un thé qui ne provient pas de chez Kusmi ! Profites-en, ce sera le seul. Ce thé du Père Noël en provenance de la maison Bourgeon (et t’inquiète pas, on t’en reparlera) m’a été gentiment offert par ma cousine lors de ma thémaillère, et pour le coup j’avais un peu peur avant d’ouvrir le sachet, tellement les goûts en matière de thé peuvent se révéler différents d’une personne à l’autre. J’avais un peu peur également à l’idée que ça ressemblerait trop à un thé que j’ai déjà, et qu’il ne descendrait jamais, condamné à rester sur mon frigo ad vitam eternam. Et en fait, il est super.

Dans ce thé noir, tu peux retrouver de la Cannelle (*cris de joie*), de l’orange, mais aussi du poivre rouge et des pétales de Bleuet, ce qui le rend vraiment agréable à regarder. Il s’infuse entre trois et cinq minutes maximum, et après avoir regardé les autres propositions du site de la Maison Bourgeon, je peux t’assurer que j’irai piocher là-bas mes prochaines cargaisons de thé à tester.

MIS_4331
Petit dernier mais non moins important, le Thé Vert à la Rose de Kusmi est un de mes favoris ever. Je me vois mal te détailler la composition de son mélange, tout est dans le titre, je ne peux donc que m’étendre sur l’aspect très printanier, très floral que tu ressens quand tu le bois.
Evidemment, si tu n’aimes pas spécialement la rose, qui est, après tout, une odeur assez forte et qui déplaît à pas mal de gens, j’ai l’impression, tu ne te tourneras pas vers ce choix. Cependant, la composition de mon armoire à thé fait que celui-ci se démarque loin devant les autres. J’en suis à ma troisième boîte, et tout comme le thé à la Fraise, j’ai l’intention de m’en procurer dans de plus grosses quantités car c’est le genre de thé qui t’accompagne trois saisons sur quatre.
 m
Je viens à bout de ce haul des thés qui ont fait mon bonheur cet hiver ! Si tu as des petites découvertes à partager, n’hésite pas à laisser un commentaire, ça nous fera plaisir, et on  on devrait se retrouver très bientôt pour parler de la Maison Bourgeon, et aussi d’un très sympathique livre de recettes pour des boissons toujours plus originales !
LaChouette

2 réflexions au sujet de “L’heure de dégusthé”

  1. Eeeeh trop bien cet article ! Justement en ce moment je bois le boost de Kusmi que ma tante m’a filé ne supportant pas la cannelle ! Il est vraiment pémél mais mon coup de coeur chez eux reste le Prince Wladimir et celui aux fruits rouges dont le nom m’échappe… Après j’ai la chance d’avoir une boutique de thés à deux pas de chez moi qui en font de superbes à des prix très raisonnables… D’ailleurs tant que j’y pense il serait temps de renouveler mon stock ! La prochaine fois que tu passeras je t’y emmènerai !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s