Kultur'Klub, La Chatte

Challenge culturel :. Janvier

Ça y est, nous sommes de nouveau le premier jour du mois, il est temps de faire le point sur le Challenge culturel.

Décembre a été un mois compliqué, il me semble nécessaire de t’en parler. Tout d’abord, j’ai débuté mon travail en tant qu’agente d’entretien dans des résidences universitaires. La personne que je remplace n’était pas des plus motivées et faisait l’entretien un peu par dessus la jambe, alors il y avait pas mal de choses à reprendre quand j’ai commencé. Physiquement, ça a été assez dur et ça l’est encore par bien des côtés.

Ensuite, il y a eu le Calendrier de l’Avent dans lequel nous nous sommes lancées, la Chouette et moi. On voulait que le blog prenne son envol et ce petit défi nous permettait d’enfin publier des articles qu’on aurait mis tellement de temps à mettre en ligne qu’ils en auraient presque été périmés (non, je te rassure, il n’y a pas de date limite de consommation à nos articles, fais-toi plaisir !). Mais au final, un article tous les deux jours, c’était tout de même beaucoup de travail, entre l’écriture, l’illustration, la publication et les aléas de la vie autour. Je trouve qu’on s’en est bien tirées, avec un total de 20 articles sur les 24 originellement prévus !

Mais maintenant, après une semaine de repos, il est temps de reprendre le clavier et de continuer cette épopée. Si tu veux te remettre en mémoire ou tout simplement voir ce que j’avais prévu parce que tu découvres le blog, c’est par ici que tu trouveras ton bonheur. Et maintenant, allons-y, qu’ai-je lu, vu, écouté en ce mois de fêtes ?


LECTURES

Jules Verne reste ce mois-ci encore en arrière-plan, je n’en ai pas lu une ligne ! J’en suis à la deuxième partie du roman mais je n’ai pas trouvé le temps de m’y remettre.

Un sac de billes - Joseph JoffoJe l’avais déjà lu il y a plusieurs années maintenant mais ce fut un plaisir de l’ouvrir à nouveau, d’autant qu’il a été adapté en bande dessinée et en film récemment. Contrairement à beaucoup d’ouvrages qui traite de cette époque horrible qu’est la Seconde Guerre mondiale, Un sac de billes arrive à conserver un ton léger sans pour autant passer sous silence les difficultés auxquelles doivent faire face les protagonistes.

 

L'étrange bibliothque - Haruki MurakamiEn cette fin d’année, je me suis rendue compte que j’avais pas mal de retard sur la bibliographique d’un de mes auteurs préférés, Haruki Murakami. L’étrange bibliothèque fait partie d’un ensemble de quatre nouvelles publiées séparément et illustrées par l’artiste Kat Menschik. De tout ce que j’ai lu de Murakami, L’étrange bibliothèque est l’œuvre que j’ai le moins appréciée : j’ai pris l’habitude d’être transportée dans un monde un peu étrange, presque palpable mais qui fondrait sur les doigts comme un flocon et ce ne fut pas ici.

Birthday Girl - Haruki MurakamiEt comme je ne comptai pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai enchaîné sur une autre nouvelle de cet ensemble. J’ai bien plus aimé Birthday Girl, y retrouvant ce que j’aime dans l’univers de Murakami, ce monde qu’on connait tous mais qui semble un peu différent, terne ou dissonant si on penche un peu la tête sur le côté, mais qui reste familier.

 

Petite nouveauté pour 2018, je vais te parler un peu des bulles (bandes dessinées, mangas et comics) qui m’ont marquées au cours du mois, grâce à la médiathèque qui me permet de combler le retard que j’accumulai ces dernières années.

Chi, une vie de chat - Konami Kanata C’est grâce à la Chouette qu’en voyant la couverture de Chi, une vie de chat (12 tomes) sur les étagères des mangas jeunesse que je me suis jetée dessus. Au travers d’un graphisme simple et léger, nous découvrons la nouvelle vie de Chi, chatonne qui perd sa mère par inattention et se retrouve adoptée par une famille. Au bout du neuvième tome, j’aime toujours autant. Il y a une intelligence particulière dans le parti pris de voir au travers des yeux de Chi et dans la manière dont les sentiments et envies de chat sont retranscrits.

Underwater - Le Village immergé - Yuri Urushibara

Il faut savoir que je ne suis pas très manga à la base. C’est un peu con dit comme ça, ce serait comme dire « j’aime pas les films » et de fait, j’essaie de découvrir un peu plus ce qui se fait dans ce domaine. Underwater (2 tomes) m’a attirée par sa couverture et m’a attrapée par son histoire, un récit sensible et plein de poésie. Il est souvent classé sur Internet comme étant un manga écologique, un des thèmes le parcourant étant l’opposition entre modernisation et traditions, mais sans jouer la carte de la culpabilisation.


Au programme de janvier : Jules Verne donc, en espérant que je parviendrai jusqu’aux dernières pages, un livre offert par Père-Grand (mon grand-père donc, duh), un livre numérique pour étrenner ma toute nouvelle liseuse et la sélection KUBE de novembre.

 


FILMS

Et bien… C’est le néant ! Enfin, j’en ai vu quelques uns, mais vraiment très peu et aucun ne figurait sur la liste que j’avais défini.

Kuzco, l'empereur mégalo (2000)Lorsque je suis allée voir Sestra à Paris, j’ai revu (pour la énième fois) le film d’animation Disney Kuzco, l’empereur mégalo. C’est un petit bijou d’humour décalé qu’il est nécessaire de voir (et de connaître par cœur, si si). Si ce n’est pas encore le cas, et que tu es sensible aux animations cela va sans dire, trouve-le, regarde-le.

J’en ai également profité pour revoir Nausicäa de la vallée du vent dont je te parle plus longuement dans mon Top 10 des films vus en 2017.

Les Derniers Jedi (2017)Et enfin, j’ai accompagné le Coloc au cinéma pour voir le dernier opus de la saga Star Wars, Les Derniers Jedi. Pour attraper une des rares séances en vostfr (condition sine qua none), nous y sommes allés un vendredi soir. Avec les horaires du boulot, j’étais bien fatiguée, et j’ai passé un moment sympa, même si plusieurs scènes m’ont faite grincer des dents. Par contre, avec du recul, il fait à peine mieux que son prédécesseur au niveau originalité, en repompant allègrement sur le deuxième (ou cinquième) opus, L’Empire contre-attaque, cachant le tout sous de nouvelles créatures à goodies et beaucoup, beaucoup d’effets spéciaux.

Au programme de janvier : pas de nouveautés, ce sera la même qu’en décembre !

 


SÉRIES

Ça a été plutôt doucement au niveau consommation de séries ce mois-ci, même si je me suis un peu rattrapée en fin de mois.

Attack on TitanShingeki no Kyojin (L’attaque des Titans) : J’ai pris le temps de revoir la première saison avant de me lancer sur la seconde car, mine de rien, cela faisait deux ans que je l’avais vue. En définitive, le tournant que prend la deuxième saison ne me plaît pas, pas dans le contenu mais dans la manière de nous le donner. Je trouve que le montage de certains épisodes abuse d’un suspense non nécessaire, avec une mauvaise gestion des retours dans le passé (le temps que tu comprennes où tu es, tu dois revenir en arrière parce que t’as plus rien suivi à l’intrigue). De plus, certaines révélations sont vraiment annoncées entre un « passe-moi le sel » et « fromage ou dessert ? », en altérant l’effet. De fait, pour la suite, ce sera d’abord lecture du manga malgré son trait particulier, parce que c’était juste insupportable sur les derniers épisodes.


Kaamelott livre 2Kaamelott livre 2 : J’ai un peu moins aimé cette saison. À vrai dire, avec Kaamelott, soit l’épisode est vraiment bien conçu et j’accroche de suite, soit il donne directement dans la case « meh« . J’avoue que le format sketch commence aussi à me lasser, mais j’en ai encore pour au moins trois saisons comme ça je crois… Je devrais ralentir le rythme plutôt que de les enchaîner, histoire de les savourer un peu mais en attendant, j’en suis déjà à la moitié du livre 3.


Fate stay nightPar contre, j’ai avalé la première saison de Fate/stay nigh, celle de 2006. J’avais vu Fate Zero en début d’année, ça m’avait suffisamment intéressée pour que je mette la main sur tout ce qui avait été fait en animation Fate. Mais Fate/stay nigh ne m’a pas accroché plus que ça, d’abord par son dessin assez pauvre mais surtout par l’aspect romance/harem autour d’un héros qu’on a juste envie de tarter et d’éjecter dans une galaxie lointaine tant il est incompétent (et donc naturellement doté de très grands pouvoirs qui fonctionnent instinctivement, c’est bien connu) et d’un chiant, mais chiant… Pour autant, je regarderai l’animé Fate/stay night : Unlimited Blade Works qui se base sur des personnages plus intéressants et profite de la même animation que Fate Zero.

Au programme de janvier : la suite des aventures des Chevaliers de la Table Ronde, un nouvel arc de Fate/stay night, la dernière saison de American Horror Story ainsi que le phénomène The Handmaid’s Tale et, bien sûr, les éternelles Day-by-Day qui vont me suivre jusqu’en juin (à l’exception de Marvel Agents of S.H.I.E.L.D).

 


JEUX VIDÉO

Je pensais finir le mois sans avoir touché un seul jeu, et bien, je me suis remise à l’ouvrage. J’avance dans Dishonored 2 que j’ai repris la semaine dernière avec délice, et je me fais quelques défis sur Mario Galaxy sur la Wii lorsque le Coloc reprend possession de son ordi. Janvier ne sera donc pas différent de décembre au niveau du programme.

 

Par contre, grâce au Coloc, j’ai découvert Epistory – Typing Chronicles, un jeu magnifique. Il se présente sous forme d’origami, la carte se dévoilant et se dépliant au fur et à mesure en révélant son contenu. La musique est apaisante et les décors, variés, renforcent cette paix.

Epistory - Typing Chronicles (1)

C’est un jeu indépendant d’aventure/action dont la particularité est qu’il ne se joue qu’au clavier avec l’aide de quelques touches directionnelles mais surtout, de toutes vos lettres puisqu’il faudra taper des mots tout au long du jeu, pour débloquer des chemins, actionner des mécanismes ou se battre. Le principal « souci » est que tous les mots à taper étant en anglais, il vaut mieux être à l’aise avec la langue pour vous lancer, surtout dans les combats qui demandent de plus en plus de rapidité au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu. En dehors de ça, le mécanisme de combat est vraiment bien fait. Au fur et à mesure de la progression de notre personnage, on débloque des pouvoirs, activables en tapant leur nom, ayant chacun des particularités bien précises qu’il faudra utiliser en combat pour survivre.

 

Personnellement, j’ai adoré. L’ambiance, le déroulé du scénario (même si la fin m’a laissé sur ma faim), tout était fait pour me plaire. Quant au fait qu’il faille taper… Tu connais le petit jeu 10fastfingers, qui te permet de voir à quelle vitesse tu tapes et de t’améliorer ? J’y ai passé quelques heures, en français et en anglais. Epistory, en mêlant ça à son univers origami de douceur tantôt vive, tantôt pastelle, ne pouvait donc que me plaire.


MUSIQUE

Cela fait maintenant un an que je me suis lancée dans ce challenge culturel et il est grand temps de se résigner. En matière de musique, je n’arrive pas à m’astreindre à l’écoute des groupes que je choisis, qui sont pourtant des groupes que je voudrais découvrir. Ce mois-ci, j’ai un peu parcouru les Fatals Picards mais sans vraiment y prêter l’oreille, ce qui est dommageable étant donné que ce sont des chansons à texte.

Pour 2018, je ne continuerai donc pas cette catégorie. Je pense qu’il faut que j’y aille à l’instinct, en découvrant au hasard sans « contraintes ». Par contre, si un coup de cœur se présente, je lui ferai une petite place ici pour en parler, histoire de te faire découvrir l’artiste si tu ne le connais pas déjà.


Et toi, quel pan de culture as-tu cultivé ce mois-ci ?

LaChatte

4 réflexions au sujet de “Challenge culturel :. Janvier”

  1. Pour ma part, c’est janvier Tarantino ! Des voyous, du sang, des fous, du sang, de l’exagération, du sang, des acteurs toujours justes et si talentueux, du sang… Juste merveilleux !

    En musique, le dernier Shaka Ponk et du Stupéflip en masse !

    En livre : des escape book (spécial univers du mythe de Chtulhu s’il vous plait) et des livres dont vous êtes le héros au programme, afin de pouvoir lire et partager un univers à plusieurs. Quelques BD aussi à mon actif (comment passer à côté du nouveau-né Reflet d’Acide ?)

    Continues dans tes défis culturels, cela donne envie d’en faire de même et de le partager !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s