Calendrier de l'Avent, La Chatte

Avent 2017 ○ Des tas de Tibiscuit

Les décorations sortent des cartons, on commence à entendre les interminables chants résonner dans le centre-ville et on se dépêche de trouver les derniers cadeaux, pas de doute, Noël approche.

Et moi… Je suis de retour pour te jouer un savoureux tour ! Malgré mon absence, je n’ai pas déserté et encore moins chômé. J’ai changé la pile de ma balance, sorti tous mes bols et saladiers, le four n’a cessé de chauffer et un tas de vaisselle monstrueux m’attend dans l’évier. Car, je te l’avais dit, j’aime manger et donc, j’ai un attrait particulier pour la cuisine. D’ailleurs, cette année, je m’étais donnée quelques défis culinaires comme tester une nouvelle recette par mois. Ce mois-ci, les fêtes sont le parfait prétexte pour chercher une recette sortant de l’ordinaire ou entreprendre un met complexe.

En fouillant un carton de livres de cuisine, je suis tombée sur une recette de sablés que mon père faisait beaucoup quand j’étais enfant. Et c’est ce qui m’a donné envie de jeter mon dévolu sur des recettes de petits gâteaux. Internet regorge de recettes à tout va, j’en ai sélectionné six, rien que pour toi. Cela fait donc deux week-end que je mets la cuisine sens dessus dessous, pesant, mélangeant, battant, abaissant, cuisant et goûtant (étape ô combien nécessaire s’il en est, si si).

Ces recettes, elles m’étaient inconnues jusque là et je n’ai pas eu le temps de les faire plusieurs fois pour les perfectionner. Je n’ai pas non plus pris le temps de comparer plusieurs recettes, ce qui m’a joué quelques mauvais tours avec lesquels j’ai dû composer. Je te présente donc ces gâteaux tels quels, à la sortie du four (ou presque). Certains n’ont pas convaincu mon cœur, d’autres demanderaient à ce que je me penche à nouveau dessus. Mais dans l’ensemble, ce fut de bien belles et bonnes découvertes.

Gateaux-de-noel.gif

Au programme, je t’annonce donc des Spritz, des truffes au cœur de pâte d’amande (que j’ai honteusement oublié pour les photos d’ensemble…), des biscuits à la noix de coco de Marie-Soleil, des rochers aux amandes, des étoiles de Noël et des sablés à la noisette.

I – Les Spritz

En ingrédients, il te faut :

  • 250g de farine
  • 125g de sucre
  • 175g de beurre bien mou
  • 1 gros œuf
  • 60g de poudre d’amande
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 1 pincée de fleur de sel

DSC_0142

  • Préchauffe le four à 170°C.
  • Bats le beurre mou, le sucre, le sucre vanillé et le sel ensemble jusqu’à obtenir une belle masse crémeuse et blanchâtre. Le beurre doit vraiment être mou (mais pas fondu !), sans quoi tu vas sérieusement galérer à mélanger le tout au fouet.
  • Incorpore ensuite l’œuf avant d’ajouter la moitié de la farine tamisée. Ajoute la poudre d’amande et termine par le reste de la farine. Tu dois obtenir une pâte crémeuse.
  • Remplis une poche à douille que tu auras préalablement armé d’une douille cannelée et dresse des biscuits en forme de « s » ou de « w » (la forme que tu veux en fait, c’toi qui dirige) en les espaçant un peu sur ta plaque farinée ou ta feuille de papier sulfurisé.
  • Enfourne 10 min à 170°C. Les biscuits doivent à peine colorer. Fais-les ensuite refroidir sur une grille. En bonus, tu peux aussi faire fondre une demi plaque de ton chocolat préféré pour y tremper un côté de chaque spritz, que tu remettras sur la grille, le temps que le chocolat sèche.
  • Tu peux ensuite les stocker plusieurs jours dans une boîte hermétique ou dans une jolie panière, enroulés dans un linge, mais je doute que tu parviennes à les faire durer longtemps.

À la base, ce n’était pas cette recette que j’avais commencé à faire. Résultat, en en changeant sur le pouce, je me suis retrouvée sans poudre d’amandes. J’ai rajouté un peu de farine pour lutter contre son absence et ne pas me retrouver avec une pâte trop liquide.
De plus, la recette dresse les biscuits en utilisant une poche à douilles, ce que je ne me suis pas aventurée à faire quand j’ai vu la gueule de la pâte, assez collante pour que le processus devienne rapidement un enfer (et un laborieux effort physique, dernière chose dont j’ai besoin actuellement). Je me suis donc contentée de faire des cercles de pâte, ce qui esthétiquement en jette beaucoup moins, c’est vrai, mais qui ne change absolument rien au goût (comme pour les pâtes en fait hein, coquillettes ou spirales, le goût est le même. Tout ça, c’est dans ta tête).


II – Les truffes au cœur de pâte d’amande

En ingrédients, il te faut :

  • 300g de chocolat blanc ou au lait
  • 20cL de crème fraîche
  • 30g de pâte d’amande
  • du sucre glace ou du cacao en poudre

DSC_0156

  • En premier lieu, forme de petites billes de pâte d’amande et place-les au congélateur dans un récipient.
  • Fais ensuite fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-onde mais je déteste ces engins). En parallèle, fais chauffer la crème jusqu’à ce que l’ébullition se fasse sentir puis ajoute-la au chocolat fondu. Réserve-la ensuite une nuit au frigo.
  • Sors du froid billes de pâte d’amande et ganache. Prépare également une assiette avec du sucre glace ou du cacao selon ton choix. Forme ensuite une truffe autour de chaque bille de pâte d’amande. N’aies pas peur d’y aller avec les doigts, la paume, les mains entières, tu ne peux pas faire autrement.
  • Enfin, enrobe chaque truffe de la poudre sucrée ou cacaotée que tu as choisi (et pourquoi pas les deux ?).

C’était la première fois que je faisais des truffes de ma vie alors tu imagines ma surprise quand je me suis rendue compte que ça allait surtout finir en soin pour les mains au chocolat. J’ai eu beaucoup de mal à les former d’ailleurs, mais j’imagine que le coup de main vient en pratiquant, ce que je ne ferai pas car je ne suis pas très truffe, en réalité. S’il n’y avait pas eu cette recette avec de la pâte d’amande, je n’en aurais probablement pas fait.


III – Les biscuits à la noix de coco de Marie-Soleil

En ingrédients, il te faut :

  • 20g de farine (et oui, c’est la bonne mesure)
  • 250g de noix de coco râpée non sucrée
  • 125g de sucre
  • 1 blanc d’œuf
  • 2.5mL d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel

DSC_0168

  • Préchauffe le four à 180°C.
  • En premier lieu, fouette le blanc d’œuf et le sucre ensemble. Ajoute-y ensuite la farine, la noix de coco, l’extrait de vanille et le sel, tout en vrac. Mélange jusqu’à obtenir une pâte homogène. N’hésite pas à délaisser ta cuillère en bois si tu en utilises une pour terminer la pâte à la main.
  • Forme de petites boules de pâte et aplatis-les légèrement avant de les déposer sur la plaque farinée ou sulfurisée. Enfourne pour 10 minutes.
  • Si tu veux, tu peux également les décorer de chocolat blanc ou au lait fondu et les saupoudrer de noix de coco râpée.

Je n’étais pas sûre d’aimer ceux-là quand je les ai choisis, car la noix de coco et moi entretenons une relation un peu étrange. Au final, ce sont les gâteaux que j’ai le mieux réussi et dont je suis le plus fière malgré le fait que je me sois trompée dans les proportions de la farine, ce que j’ai rattrapé comme je le pouvais.


IV – Les rochers aux amandes

En ingrédients, il te faut :

  • 2 blancs d’œufs
  • 100g de sucre en poudre
  • 150g d’amande en poudre
  • 1 demi citron
  • 1 pincée de sel

DSC_0169

  • Préchauffe ton four à 180°C.
  • Bats les blancs en neige après les avoir salés. Personnellement, j’utilise un batteur mécanique, plus efficace que le fouet mais moins que le batteur électrique.
  • Incorpore délicatement avec une cuillère en bois le sucre et les amandes en poudre.
  • Presse le jus du demi-citron et ajoute-le à la préparation. Mélange toujours doucement.
  • Sur ta plaque de cuisson, préalablement farinée ou recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, dispose de petits tas de pâte ronds. Parsème-les de poudre d’amande ou d’amandes concassées. Fais cuire 20 minutes avant de servir froid.

Sur le papier, cette recette avait tout pour me plaire. Quand je me suis léché les doigts après avoir formé les rochers, j’avais hâte que s’écoulent les 20 minutes de cuisson pour pouvoir en mettre un en bouche. Ça ne s’est pas tout à fait passé comme je l’espérais. La cuisson a été laborieuse, les biscuits n’étaient pas du tout cuits au temps indiqué mais lorsque je les ai ressortis 10 minutes plus tard, l’extérieur commençait à roussir sans pour autant que le cœur ne prenne. Je les ai donc laissés tels quels. J’ai également trouvé qu’ils manquaient de goût, malgré ce que laissait penser la pâte crue.


Pour les deux recettes suivantes, je suis partie de la même base, c’est-à-dire de la recette de sablés de mon paternel. Je t’avoue que ce sont les derniers que j’ai fait hier, je commençais à en avoir un peu marre de piétiner dans ma cuisine et mon ventre protestait un peu contre la dose de sucre que j’avais déjà ingurgité. Résultat des courses, ils sont très largement improvisés. J’ai fait une seule portion de pâte sablée de base (farine, beurre, sucre, œuf, sel) que j’ai divisé en deux puis accommodée selon la recette voulue. Je te la reconstitue telle qu’il serait le plus logique de le faire, même si ça n’a pas été mon modus operandi.

V- Les Étoiles de Noël

En ingrédients, il te faut :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre mou
  • 125g de sucre
  • 1 œuf
  • 40g de miel
  • de la cannelle
  • du gingembre en poudre
  • 1 pincée de sel

DSC_0175

  • Fais chauffer ton four à 180°C.
  • Tout d’abord, découpe le beurre en cubes et tiens-le à température ambiante (attention, il ne doit pas pour autant être fondu).
  • Dans le miel, délaye l’équivalent d’une cuillère à café d’épices, dans les proportions que tu souhaites (diable ! tu peux même en mettre plus encore si c’est ton kiff). Selon le miel que tu utilises, il se peut que tu aies besoin de le liquéfier un peu (au bain-marie ou au micro-onde, c’est comme tu le souhaites).
  • Mélange l’œuf au sucre et au sel, tu dois obtenir une belle mousse granulée.
  • Ajoute-y la farine et malaxe bien l’ensemble.
  • Enfin, ajoute le beurre, le miel épicé et pétris jusqu’à obtenir une pâte homogène. Réserve-la au frais pendant une heure.
  • Passé ce délai, étale-la sur un plan de travail fariné et découpe la pâte dans les formes voulues (ici, des étoiles mais c’est toi qui vois), au couteau ou à l’emporte-pièce. Attention, il faut que le biscuit soit assez épais si tu ne veux pas qu’il se dessèche à la cuisson.
  • Place les sablés sur une place farinée ou recouverte de papier sulfurisé et enfourne pendant 10 minutes à 180°C.

Pas fan des épices dites « de Noël » à la base, je suis contente d’avoir réussi à ne pas en mettre trop ce qui fait que je vais pouvoir prendre plaisir à manger ces sablés, tout autant que les suivants !


VI – Les sablés à la noisette

En ingrédients, il te faut :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre mou
  • 125g de sucre
  • 75g de poudre de noisettes
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel

DSC_0177

  • Fais chauffer ton four à 180°C.
  • Comme précédemment, coupe le beurre en cube. Mélange l’œuf au sucre et au sel et ajoute-y la farine ainsi que la poudre de noisettes. Malaxe bien l’ensemble. Enfin, ajoute le beurre et pétris jusqu’à obtenir une pâte homogène que tu réserves au frais pendant une heure.
  • Passé ce délai, étale ta pâte sur un plan de travail fariné et découpe la pâte dans les formes voulues, au couteau ou à l’emporte-pièce. Personnellement, je suis restée sur l’étoile, j’aime bien cette forme.
  • Place les sablés sur une place farinée ou recouverte de papier sulfurisé et enfourne pendant 10 minutes à 180°C.

La recette des Étoiles de Noël fournissait également le nécessaire pour faire un glaçage des sablés ce que je me suis empressée de tester sur les deux recettes. Pour préparer le glaçage, j’ai utilisé un blanc d’œuf, quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger et du sucre glace. Je ne saurais pas te dire combien car j’ai fait au ressenti, mais il en faut une bonne quantité. Il faut que la pâte prenne une consistance ferme et fasse de petites pointes en surface lorsque tu en retires le fouet. Après coup, je pense que j’aurais dû tenter une recette de glaçage au sucre glace à base d’eau, ce qui m’aurait permis de mieux ajuster les quantités, ce que tu ne pourras pas faire avec le blanc d’œuf (j’ai encore tout un bol au frigo dont je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir faire…).

Pour l’étaler sur les sablés, j’ai déposé une grosse cuillère de glaçage au centre des étoiles puis j’ai pris mon mal en patience et, avec l’aide d’une baguette chinoise, j’ai retracé l’étoile avec précision.


Maintenant, je n’ai plus qu’à reprendre des forces en dévorant quelques uns de ces biscuits pour affronter la vaisselle que tout ceci a engendré. Et remonter mes manches pour le prochain projet cuisine.

Ces recettes te donnent envie ? Si tu les essaies, n’hésite pas à me laisser ton avis, tes variantes, tes conseils. Et si tu en as d’autres en réserve, que tu voudrais partager, je suis tout ouïe !

LaChatte

2 réflexions au sujet de “Avent 2017 ○ Des tas de Tibiscuit”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s