Calendrier de l'Avent, Comic-Con 2017, Events, La Chouette

Avent 2017 ○ Com!c Con – Jouets & Pop Culture

Parfois les choses sont bien faites.

Je me rappelle que quand mon ami Xav m’a parlé d’aller à la Comic-Con, l’une des premières choses qu’il ait dites, c’était « par contre mets de côté parce que tu vas voir, y’a la dose de goodies et de jouets, t’auras envie de tout ramener chez toi ».

Autant dire que le fieffé gredin avait raison, mais comme je n’ai pas écouté son conseil, j’étais fauchée comme les blés, et je suis revenue avec un butin assez maigre. Ce qui, en soit, n’est pas une tragédie. Mr.Chouette a été ravi par l’affiche Rick & Morty que je lui ai dégoté pour sa Man-Cave, je me suis fait un kiff perso en trouvant une figurine Funko Pop de Cartman pour rejoindre ma petite collection (que tu verras au fil des article, à n’en pas douter), bref, j’étais contente avec peu. D’ailleurs de manière générale, je ne suis pas à franchement parler une afficionada des goodies (sauf ce qui concerne Harry Potter, dans ce cas c’est du domaine de la maladie chronique), alors que pourtant le jouet a toujours eu une place de choix dans la culture pop.

MIS_8751

C’est d’ailleurs ce qui m’a motivée à participer à la conférence que je te propose aujourd’hui, afin de mieux comprendre l’ampleur qu’a pris le goodie et plus particulièrement le jouet, au fil des années, car après tout, qui n’a pas au moins un Funko dans sa bibliothèque, un T-shirt Star Wars ou une collection de jouets Kinder Surprise dont se souvenir avec tendresse?
La conférence était animée par Arkeotoys, qui possède une chaîne Youtube dans laquelle il s’étend sur cet univers qui, même si tu ne partages pas sa passion, promet d’apprendre son lot d’anecdotes allant du sympathique jusqu’au franchement dégueu.

Jouet & Pop Culture ! Pop Culture & Jouet !

Si on pense merchandising et jouet, la première chose qui nous vient à l’esprit est probablement Star Wars, et non sans raisons : Georges Lucas a pour ainsi dire lancé la mode. Lors de la Comic-Con de 1973, et parce que peu de gens croyaient au succès du film, l’équipe décide de présenter des jouets pour faire parler de Star Wars. Il faut savoir que lors de ce genre d’événements, les produits-phare étaient beaucoup plus classiques (posters et T-shirts quoi), mais comme le film peinait à faire parler de lui, Lucas a investi tout son argent dans le film et le merchandising. Son équipe démarché des entreprises pour la fabrication des jouets, mais le processus a pris du temps et les produits sont arrivés tardivement sur le marché. Tellement tardivement qu’ils sont arrivés largement après la sortie du film, à un moment où le film était déjà connu, grâce, ironie du sort, au merchandising classique. À titre d’anecdote, la France fait partie des rares pays dans lesquels les produits Star Wars sont arrivés aussitôt après la sortie du film.

Evidemment, les jouets ont fait un tabac, à un tel point que la première pub pour ceux-ci date de 1985… parce que jusque là, les produits se vendaient si bien qu’il n’y avait pas besoin d’investir dans la publicité pour écouler les stocks. Une opération de communication a même vu s’acheter en avance des jouets dont personne ne connaissait le design. À l’ère du pre-order et du crowdfunding, on a du mal à imaginer une prévente en n’ayant aucune idée de ce pour quoi on paie, et recevoir six mois plus tard une figurine en carton. Les Ewoks sont d’ailleurs un pur produit marketing, littéralement dessinées pour être vendues en peluches. Cependant, les peluches Ewoks ont été retirées de la vente suite à de nombreuses plaintes : ont été déclarées de nombreuses réactions allergiques sous forme d’urticaire purulent.

Il y a autour des jouets un attrait, un engouement qui paraît difficile à expliquer, surtout quand on est un adulte. Pourtant, il suffit pour comprendre un peu cet intérêt de se rappeler qu’à l’époque, la VHS n’existait pas encore. Les films ne pouvaient tout simplement pas être revus, à moins qu’un cinéma ne le reprogramme, et il pouvait donc s’écouler de longues années entre deux visionnages. Ça a donc probablement renforcé la mode du jouet, tout en permettant à l’enfant de se forger un rapport plus personnel au film.

MIS_9091

Dans les années 90, la VHS et le laser disc permettent non seulement de posséder et de revisionner, ce qui permet un attachement plus personnel et durable à l’oeuvre, mais aussi d’améliorer la qualité visuelle. En 1994, on a donc affaire à des produits plus massifs mais aussi de meilleure qualité, puisque les images sur lesquelles ils s’appuient sont de meilleure définition. Par la suite, il y a eu un léger crash dans la vente de jouets suite à l’affaire dans laquelle un petit garçon de quatre ans s’est tiré un missile de plastique de jouet Bobba Fett dans la bouche et est mort en s’étouffant. 

De manière générale, il y a une péremption programmée pour les marchandises, et les jouets ne font pas exception. Par exemple, suite au crash pétrolier de 1979, les industriels du jouet ont tenté d’utiliser d’autres matériaux pour la fabrication de leurs produits, avec des résultats parfois surprenants. On imagine aisément le traumatisme de découvrir la tête de sa poupée Barbie recouverte de moisissure parce qu’elle a fini par pourrir. Dans une moindre mesure, le reste des marchandises est voué à la destruction. Les pages jaunisses, les cartes s’écornent, la peinture des figurines s’écaille. Pour les collectionneurs, c’est un fléau. Les primes alimentaires (les cartes Star Wars ou Bob l’Eponge dans ton paquet de céréales ou ta boîte de vache qui rit) sont également très prisées par les0 collectionneurs : aujourd’hui, certaines cartes et collectibles peuvent valoir jusqu’à 100€ l’unité.

MIS_8883

En ce moment on assiste à un revival 80’s. Nous sommes stressés par notre époque, tout évolue et parfois pour le pire, alors que les années 80 appartiennent à une époque où la mondialisation en était encore à ses débuts et avait peu de prise sur nos existences, tout semblait plus facile. Bien sûr, notre mémoire sélective est ici au travail, rien n’était plus facile, mais c’est quelque chose qu’on connaissait, et donc de rassurant.

De 1974 à 1982, on a littéralement interdit la commercialisation de jouets adaptés de films séries et jeux vidéo aux Etats Unis car les émissions pour gosse étaient devenues des enchaînements de publicités. Mais cette loi a été supprimée par Reagan quelques années plus tard (ce qui n’est pas étonnant quand on sait que Reagan a contribué à créer Musclor). La mondialisation a changé les règles du monde de la création de jouets : ils étaient génériques et ont fini par se préciser en un modèle unique, commun à tous. Les magiciens sont devenus Gandalf, les Guerriers sont devenus Action Man. Ils sont imposés à l’étranger, menant parfois à d’étranges situations comme la vente de GI Joe au Viêt Nam.

Lorsque les publicitaires s’en mêlent, les choses tournent souvent mal, mais parfois la chance est de leur côté. Les Tortues Ninja sont de ces rares chances. Prévues à la base comme une mini série de quelques épisodes lancée juste à temps pour proposer des jouets dérivés pour Noël, elles ont rencontré un vif succès. Les Tortues Ninja ont donné lieu à une véritable série mais aussi à un océan de jouets, dont certains totalement hors sujet (tueuses de films d’horreur, trolli, jardinières…). L’horreur fait vendre. Les enfants aiment se faire peur, et lorsque les industriels s’en rendent compte, on voit déferler une quantité non négligeable de Freddy, de Slime (mais si, tu sais. Ces jouets avec un liquide vert mou qui imite des crottes de nez… et dont le liquide est hautement toxique), ou de Gargoyles, Beetlejuice ou Alien. D’ailleurs la Fox avait commandé un pilote pour une série animée Alien, en 1992. Le pilote a été fourni mais la Fox a eu si honte du résultat qu’elle ne l’a jamais publié.

Cette série si honteuse a pourtant failli remplacer… Batman The Animated Serie. Si tu n’es pas aussi fan de Batman que moi, tu as pourtant au moins déjà vu un épisode de cette série animée qui passait à la télé quand j’étais gamine (sauf si tu as plus de 30 ans ou moins de 15 ans. Auquel cas tu n’as aucune idée de ce dont je parle). Bref, cette série est une pure pépite, et c’est l’horreur d’imaginer qu’une série Alien puisse nous avoir privé de ça. D’ailleurs les jouets de Batman Animated Serie ont contribué à alimenter la Bat Mania, même si la France n’a jamais eu droit aux jouets officiels mais à leur contrefaçon espagnole.
À partir de là, on verra de plus en plus de super-héros adaptés en série puis en jouet, car une grosse société de jouets a racheté une petite boîte dont le nom ne te dira probablement rien, et qui possédait des tonnes de licences de Super Héros. En effet, quoi de mieux pour se faire de l’argent que de créer des jouets adaptés de l’écurie Marvel ?

Comme pour la conférence précédente, j’ai semé des liens un peu partout dans le cas où tu désires approfondir les quelques pistes qui ont été abordées jusque là ! Pour ma part, je te retrouve dans deux jours pour mon dernier article sur les conférences de la Comic Con 2017, qui parlera cette fois des femmes dans l’industrie des Comics !

LaChouette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s